Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 1 avril 2008

Le Brésil

Nous avons choisi de relâcher à Jacaré ou Philipe, un français, tient une petite marina située à 4 milles dans le Rio Paraiba. Cette marina en cours de finition est très accueillante, on peut profiter d’un ponton, du wiffi, de l’eau, de l’électricité, des douches et de bien d’autres services. L’endroit y est très reposant et l’on peut admirer le coucher du soleil sur la mangrove. A la sortie du village (300 mètres à pied) un petit train ou des bus vous emmènent à Cabédelo ou à Joa Pessoa, petite ville avec de belles plages, située à l’extrême Est du Brésil. Les Brésiliens sont très accueillants (toujours le pouce levé pour dire c’est ok) et la vie y est pas cher pour nous européens. Jacaré est le site du Boléro de Ravel, tout les soirs à 17 heures 30 la sérénade est lancée. C’est aussi pour les gens des villes alentours l’endroit pour se retrouver le soir à la campagne devant le rio. Un petit marché artisanal y est organisé on y trouve aussi de nombreux restaurants.

Fernando de Noronha

Petite éscale de 2 jours avant d'arrivée sur le continent Brésilien.

Cet petit archipel classé au patrimoine de l’Unesco se trouve à 300 milles en mer de la cote brésilienne. Nous y sommes restés 2 nuits dans un mouillage rouleur. Après avoir débarqué discrètement nous avons pu profiter du supermarché, d’Internet et d’une baignade dans la baie des tortues. (absentes à ce moment là) Cet archipel réputé pour la plongée (l’eau y était pourtant assez trouble) est un site de reproduction pour les tortues et les dauphins. Le tourisme y est très contrôlé et réservé aux personnes ayant l’argent pour payer les taxes. Les plages sont très propres.