Le 06 Novembre nous profitons de la fin d’un front froid pour nous glisser hors des USA. Au troisième jour de navigation ça commence à souffler dur dans le secteur SE. Nous ne sommes plus dans la zone dangereuse du gulf stream. La température est bien remontée mais nous avons un nœud de courant contre l’étrave. Avec le vent dans ce secteur il n’est pas facile de progresser dans la bonne direction. Le lendemain le vent est encore plus fort et tourne vers le S avec une mer plus creusée, formant des vagues courtes. Sous voilure réduite le bateau a un comportement sécurisant, nous nous attachons pour les manœuvres . Nous mettons à la cape quelques heures le temps de laisser passer le plus fort. L’anémomètre mesure 50 nœuds de vent dans les rafales et nous dérivons vers le N à 3 nœuds. Heureusement deux jours plus tard, le vent devient SO puis O et nous avançons bien et dans la bonne direction. Il nous faudra presque10 jours, dont la moitié au près pour courir les 1000 milles que cette route cahoteuse nous a imposé pour rallier Rum Cay (Bahamas). Bilan : Pas de casse ! Juste la table de cockpit coincée dans les filets qui a été arrachée par une vague, on s’en tire bien ! Nous repartons le 18 Novembre, après deux nuits de repos et quelques baignades dans l’eau si claire et si chaude des Bahamas. Le vent, bien que faible, est maintenant bien installé sur le secteur N. Nous mettons 4 jours sous spi pour rejoindre Port Antonio en Jamaïque.