Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 15 mai 2009

Grandes Antilles

Le 1 mai, départ pour les Virgin British. J’ai le plaisir de sortir une dorade Coryphène de 13 kg ! Nous avons partagé ce poisson avec Steve et Christine, deux américains très sympathiques de New Mexico qui nous ont invité à leur bord pour un bon dîner arrosé de Champagne. Les Virgin British restent assez dessertes, les Français s’y font rares. Nous avons visité l’incontournable île de Virgin Gorda avec son site très touristique des « Bath » où l’on peut se baigner à l’intérieur de nombreuses grottes découpées dans la roche, délicieux… ainsi que l’île Just van Dik où nous avons bu un verre dans son célèbre bar chez Foxi. N’ayant pas fait notre entrée officielle nous ne sommes restés que trois jours dans cette archipel. Le 6 Mai nous sommes arrivés à San Juan, la capitale de Puerto Rico, où Christophe Colomb avait fait construire de nombreuses fortifications. Nous aurons, une fois les formalités réglées, le plaisir de retrouver une vielle ville avec son architecture hispanique du plus bel effet. La population est encore une fois très accueillante, les formalités, quand on a pris soins de débarquer avec son visa US, se font très simplement dans la bonne humeur. L’espace aérien de Puerto Rico est très actif, c’est surprenant de voir autant de petits avions et d’hélicoptères tourner au dessus de nos têtes ! La vielle ville vaut vraiment le détour ; il y a plus d’une quarantaine de musées et chaque coin de rue abrite un monument... Un soir nous aurons le plaisir d’assister à un concert local donné sur la pace publique. Nous sommes restés dix jours dans cette capitale au mouillage à eau trouble, bien abrités, coincés dans un terminal à cargo devant une marina constituée principalement de Yachts de pêche. Ce mouillage en toute sécurité a l’avantage de ne pas être loin de la vielle ville et est très bien desservi par les bus. Le 17 Mai nous sommes partis pour Mayagues, un peu plus à l’Est sous une mer assez formée. L’incident de la navigation a été le repêchage de l’annexe que je n’avais pas pris soin de remonter au préalable et qui me vaudra une petite baignade dans des creux bien formé afin de pouvoir aller la raccrocher ! En effet après avoir essayé de la remonter en route sur le pont, une vague l’a retournée et, sous la pression de l’eau, le bout a cassé. Rien de tel qu’une bonne mise en pratique de récupération d’homme à la mer pour Agnès par trente nœuds de vent établi. Cette manœuvre nous occupera presque deux heures ! La prochaine fois on sera mieux s’y prendre. A Mayagues nous avons visité le plus grand radiotélescope du monde où il y a un petit musée dédié à l’astronomie. Deux films sur les extraterrestres ont été tournés là-bas. Puerto rico c’est un avant goût des Etats-Unis ; en plus de l’espace aérien très occupé on y croise beaucoup de Harley Davidson, de Trucks et de policiers en tout genres, mais pas un seul Français ! Dommage que nous n’ayons pas eu un meilleur temps pendant notre séjour mais nous resterons sous le charme de cette architecture qui fait tant défaut dans le reste des Antilles.

mardi 5 mai 2009

Dorade Coryphéne

13 Kg !!! j'attend les commentaires