Et oui il faut rester attentif à l’usure des voiles

Claude une rencontre qui a toujours à bord de son voilier en férot-ciment (Vent de soleil), une bonne vieille machine à coudre toujours prête à rendre service.